Relire une collection nationale sous le prisme de l’érotisme

Par Véra Léon.

En ce moment, et jusqu’au 15 mars 2015, se tient au Museo Nacional de Bellas Artes de Buenos Aires (Argentine) une exposition intitulée “La seducción fatal. Imaginarios eróticos del siglo XIX”, proposée par la commissaire d’exposition Laura Malosetti Costa. Elle présente un riche éclairage sur les représentations érotiques du long XIXe siècle, faisant dialoguer leurs caractéristiques esthétiques avec leurs contextes de production socio-culturels.

En effet, comment parler aujourd’hui de l’érotisme des œuvres de cette époque sans s’intéresser aux rapports mêlés de pouvoir et de désir ? C’est ce qu’explore cette exposition avec une certaine finesse, en présentant sous l’angle du genre, de la classe et de la race des œuvres issues des riches collections du MNBA, et complétées par d’autres issues de la bibliothèque nationale argentine.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le carnet de l’ARIP.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *