Archives par mot-clé : histoire

Entretien avec Angélique Maillavin, masterante en histoire du genre

Angélique Maillavin, Encadrer les loisirs des filles et des garçons à Lyon (1919-1943) : le rôle de la municipalité dans le péri-scolaire, sous la direction de Marianne Thivend, Université Lyon Lumière 2, 2015, 237 p.

Entretien avec Angélique Maillavin,

chercheuse débutante en Histoire du genre.

Entretien mené par Lola Grynberg-Prestat

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, la France adopte en juillet 2013 la « Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République ». Mise en place progressivement dans les années suivante, elle prévoit notamment un fond en faveur des municipalités pour contribuer au développement d’une offre d’activités périscolaires intégrées dans « un projet éducatif territorial » et conçues comme « prolongeant le service public de l’éducation, et en complémentarité avec lui [1]».

Coïncidence ou pas, c’est aussi à l’’été 2013 que débute la recherche en histoire d’ Angélique Maillavin, masterante « Matilda » [2]  à l’Université Lyon 2, sur le rôle de la municipalité dans le « péri-scolaire de loisirs » de 1919 à 1943 à Lyon. Soutenu en 2015, sous la direction de Marianne Thivend, son mémoire s’attache à poser la question du genre dans les débuts de l’encadrement public des loisirs des filles et des garçons, à travers une étude précise des colonies de vacances et des garderies[3].

Angélique Maillavin est aussi animatrice auprès d’enfants, elle est également très engagée depuis plusieurs années au sein du Groupement national estudiantin d’enseignement aux personnes incarcérées (Genepi). Se destinant à être professeur d’Histoire-Géographie du second degré, ce sont sous ces multiples casquettes qu’elle répond ici à mes questions.

Continuer la lecture de Entretien avec Angélique Maillavin, masterante en histoire du genre

Genre et sexualités (5): Pierre Albertini. Homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

Suite au colloque “Genre et sexualités” ayant eu lieu en décembre 2014 et organisé par GenERe, nous publions ici un compte-rendu des interventions.

Une évolution paradoxale : homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

 par Pierre Albertini.

L’homophobie et l’hétérosexisme sont au cœur des rapports sociaux de sexe, c’est-à-dire de ce qu’on appelle le genre. Je précise les termes : j’entends par homophobie l’ensemble des sentiments et des gestes d’aversion, peur, mépris, haine que peut susciter l’homosexualité ; j’entends par hétérosexisme le système normatif, existant à différentes échelles, qui vise à donner l’avantage ou le monopole (notamment de visibilité) à l’hétérosexualité ; autrement dit, affirmer que les homosexuels mènent l’humanité à sa perte est homophobe, enseigner que l’homme est fait pour la femme et la femme pour l’homme est hétérosexiste.

Continuer la lecture de Genre et sexualités (5): Pierre Albertini. Homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

Entretien avec Rose Ndengue, doctorante en histoire

Le carnet Hypothèses de GenERe inaugure avec ce billet une nouvelle catégorie, celle des « Entretiens ». Il s’agira de revenir sur des expériences de chercheuses et chercheurs mais également d’actrices et acteurs du monde militant, artistique ou associatif qui sont sensibles à la question du genre.

Entretien avec Rose NDENGUE, doctorante en histoire à Paris 7 au CESSMA – Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (ancien SEDET), sous la direction d’Odile GOERG,

mené par Vanina MOZZICONACCI.

Continuer la lecture de Entretien avec Rose Ndengue, doctorante en histoire

Compte-rendu de la journée « Ouvrières, ouvriers » à l’ENS de Lyon

Par Vincent BOLLENOT, Paul BROCART et Irène GIMENEZ

Le 23 janvier 2014, s’est tenu à l’Ecole Normale Supérieur de Lyon une journée d’étude, «Ouvrières, ouvriers», organisée par l’équipe Genre et Société du laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LAHRHA) et le comité de rédaction de CLIO Femmes, Genre, Histoire, en lien avec la parution du numéro 38 de la revue. Le matin, les rédacteurs présents ont présenté les articles et expliqué leur démarche et leur situation historiographique. L’après midi a été consacrée à une intervention de Michelle Zancarini-Fournel (« Les Reines du travail stéphanoises et villeurbannaises : du renversement des rôles de genre au conformisme moral (fin XIXe – années 1930) »), puis à celle de Mirta Zaida Lobato (« Beauté féminine, travail et politique sous le péronisme »). Enfin, Anne Monjaret a discuté de ces deux interventions, réinterrogeant du point de vue de l’ethnographie et de l’interdisciplinarité le titre de l’après-midi : « les reines du travail : variations d’un rite dans l’espace et dans le temps ».

Continuer la lecture de Compte-rendu de la journée « Ouvrières, ouvriers » à l’ENS de Lyon