Archives de catégorie : Comptes rendus d’événements

Journée «Genre et politiques publiques»

Le 5 juin 2014, GenERe a organisé une journée d’étude consacrée au rôle des politiques publiques dans la promotion de l’égalité femmes/hommes dans le monde du travail à l’ENS de Lyon. Retrouvez ici un compte-rendu ainsi qu’un enregistrement de cette jourrnée.

Continuer la lecture de Journée «Genre et politiques publiques»

Conférence de Marie-Anne Paveau, « Pornographies en discours »

Compte-rendu par Anne-Charlotte Husson, initialement publié sur le site labogenere.fr en mars 2014.

Marie-Anne Paveau, « Pornographies en discours. Linguistique de l’excitation textuelle »
Intervention dans le cadre du séminaire « Genre et politique » du laboratoire Triangle, ENS de Lyon, 18/03/2014.

Marie-Anne est professeure de linguistique à l’université Paris 13. Elle publie en mai Le discours pornographique aux éditions de la Musardine, dans la collection « Attrape-corps » qu’elle dirige désormais.

Ce livre et les travaux qui y ont mené s’inscrivent dans le cadre d’un champ de recherches émergent en France, les porn studies ou études pornographiques. Une partie importante de l’intervention est dédiée à l’émergence en France de ce champ qui existe depuis une quinzaine d’années aux Etats-Unis.

Le premier volume de la revue Porn Studies vient d’ailleurs de sortir, avec un programme alléchant. [disclaimer : comme le dit Marie-Anne Paveau, « quand on parle de porno, tous les mots sont piégés ». Vous vous aventurez donc dans ce compte-rendu à vos risques et périls]. Je mettrai l’accent dans ce compte-rendu, comme M.-A. Paveau l’a fait du reste pendant son intervention, sur les études pornographiques, l’émergence du champ, sa méthodologie, ses présupposés, etc.

Continuer la lecture de Conférence de Marie-Anne Paveau, « Pornographies en discours »

Genre et sexualités (6): Michel Senellart. Sexualité et sexe dans _La volonté de savoir_ de Foucault

Michel SENELLART.  (Triangle, UMR 5206), Philosophie :

Sexualité et sexe dans La volonté de savoir de Foucault

Mickaëlle Provost : Michel Sellenart, professeur de philosophie à l’ENS de Lyon. Ses recherches récentes portent sur la philosophie politique contemporaine, principalement Michel Foucault. Nous sommes très heureux de vous entendre parler de M. Foucault et de La volonté de savoir, qui a une importance programmatique dans son œuvre.

Michel Senellart. Merci beaucoup. Si je vous parle de La volonté de savoir, ce n’est pas parce que je suis un spécialiste de ce champ de recherche mais parce que je prépare une édition de ce texte à la Pléiade.  Le problème que je voudrais évoquer est celui de la distinction entre « sexualité » et « sexe » que fait Foucault à la fin de son livre. Il cite un passage du Serpent à plume de Lawrence. La citation de Lawrence dans les dernières pages de La volonté de savoir témoignerait de l’illusion commune au discours sur la libération sexuelle : affirmer les droits du sexe serait s’opposer au pouvoir qui nous inhibe et nous censure.

Continuer la lecture de Genre et sexualités (6): Michel Senellart. Sexualité et sexe dans _La volonté de savoir_ de Foucault

Genre et sexualités (5): Pierre Albertini. Homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

Suite au colloque “Genre et sexualités” ayant eu lieu en décembre 2014 et organisé par GenERe, nous publions ici un compte-rendu des interventions.

Une évolution paradoxale : homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

 par Pierre Albertini.

L’homophobie et l’hétérosexisme sont au cœur des rapports sociaux de sexe, c’est-à-dire de ce qu’on appelle le genre. Je précise les termes : j’entends par homophobie l’ensemble des sentiments et des gestes d’aversion, peur, mépris, haine que peut susciter l’homosexualité ; j’entends par hétérosexisme le système normatif, existant à différentes échelles, qui vise à donner l’avantage ou le monopole (notamment de visibilité) à l’hétérosexualité ; autrement dit, affirmer que les homosexuels mènent l’humanité à sa perte est homophobe, enseigner que l’homme est fait pour la femme et la femme pour l’homme est hétérosexiste.

Continuer la lecture de Genre et sexualités (5): Pierre Albertini. Homophobie et hétérosexisme en France et en Angleterre depuis 1960

Genre et sexualités (4): Isabelle Clair. « Les conflits conjugaux à travers la jalousie »

Isabelle Clair. Les conflits conjugaux à travers la jalousie.

Enquête en milieu rural entre 2008 et 2011 auprès de jeunes entre 15 et 20 ans : entrée dans la sexualité et la conjugalité hétérosexuelle. Le conflit sur la jalousie est le conflit principal, le plus explicité dans les entretiens. Il est intéressant car il mêke la sexualité, les sentiments, et permet une explicitation des normes et des interdits.

Continuer la lecture de Genre et sexualités (4): Isabelle Clair. « Les conflits conjugaux à travers la jalousie »

Genre et sexualités (3): intervention d’Anne Verjus sur les pratiques sexuelles transgressives des normes de genre

Suite au colloque “Genre et sexualités” ayant eu lieu en décembre 2014 et organisé par GenERe, nous publions ici un compte-rendu des interventions.

Anne Verjus (Triangle, UMR 5206, Sciences politiques) : Des pratiques sexuelles transgressives des normes de genre : oui mais de quelles normes ?

Continuer la lecture de Genre et sexualités (3): intervention d’Anne Verjus sur les pratiques sexuelles transgressives des normes de genre

Genre et sexualités (2): intervention de Pascale-Marie Milan

Suite au colloque “Genre et sexualités” ayant eu lieu en décembre2014 et organisé par GenERe, nous publions ici un compte-rendu des interventions.

Pascale-Marie Milan (Centre de recherches et d’études anthropologiques – EA 3081), Anthropologie : « Il n’y a pas de mariage, les hommes visitent les femmes la nuit. Mais pour les touristes c’est 16h-00h! »

Continuer la lecture de Genre et sexualités (2): intervention de Pascale-Marie Milan

Genre et sexualités (1) : intervention de Michèle Rosellini « Le concept de ‘scène sexuelle' »

Suite au colloque « Genre et sexualités » ayant eu lieu en décembre 2014 et organisé par GenERe, nous publions ici un compte-rendu des interventions.

Michèle Rosellini (Institut d’Histoire de la Pensée Classique UMR 5037 – IHPC), Lettres modernes : Le concept de « scène sexuelle »

Continuer la lecture de Genre et sexualités (1) : intervention de Michèle Rosellini « Le concept de ‘scène sexuelle’ »

Relire une collection nationale sous le prisme de l’érotisme

Par Véra Léon.

En ce moment, et jusqu’au 15 mars 2015, se tient au Museo Nacional de Bellas Artes de Buenos Aires (Argentine) une exposition intitulée “La seducción fatal. Imaginarios eróticos del siglo XIX”, proposée par la commissaire d’exposition Laura Malosetti Costa. Elle présente un riche éclairage sur les représentations érotiques du long XIXe siècle, faisant dialoguer leurs caractéristiques esthétiques avec leurs contextes de production socio-culturels.

Continuer la lecture de Relire une collection nationale sous le prisme de l’érotisme

Sex itself : The Search for Male and Female in the Human Genome par Sarah Richardson

Compte-rendu de la présentation par Sarah Richardson de son livre Sex itself : The Search for Male and Female in the Human Genome (2013), à l‘Institute for Research on Women, Gender and Sexuality de l’Université Columbia à New York, le 19 novembre 2014.

eofsrichardson

Par Vanina Mozziconacci

Continuer la lecture de Sex itself : The Search for Male and Female in the Human Genome par Sarah Richardson

Exposition « Bons baisers des colonies » de Safia Belmenouar

Par Véra Léon.

L’édition 2014 des Rencontres d’Arles a été quasi unanimement critiquée. Qui n’y est pas allé de son commentaire sur la faiblesse de la programmation ou son absence d’audace ? Dans cet éventail de propositions photographiques inégales, une exposition organisée par Safia Belmenouar, Bons baisers des colonies, s’est pourtant distinguée…Lire la suite sur le carnet Hypothèses de l’ARIP (Association de Recherche sur l’Image Photographique)

Journée d’étude  »La jeune recherche et le genre : enjeux, méthodes et perspectives »

Journée d’étude « LA JEUNE RECHERCHE ET LE GENRE. ENJEUX,
METHODES, PERSPECTIVES », CNRS / EFIGIES, 27 OCTOBRE 2014

Téléchargez ici le programme de la journée

Compte-rendu par Véra Léon, qui représentait GenERe lors de cette journée.

Continuer la lecture de Journée d’étude  »La jeune recherche et le genre : enjeux, méthodes et perspectives »

Journée « Danse avec les genres » : le voguing, autour de Paris is Burning

Contribution à la journée d’études « Danse avec les genres » organisée par le laboratoire junior GeNEre de l’ENS de Lyon le 19/09/14, en écho à la biennale de la danse.

Le voguing, autour de Paris is Burning,

Paul Brocart (ENS Lyon), Ariane Temkine (ENS Ulm, Paris-III).

Nous allons poursuivre cette réflexion portée dans la danse contemporaine, sur la possibilité d’un « corps neutre », tel qu’on pu le fantasmer les chorégraphes de la Judson Church ou comme l’évoquait à l’instant Anne Martin à propos de Pina Bausch. Mais ici nous l’aborderons sous un angle résolument critique, puisque nous allons nous intéresser aux corps indéniablement « marqués » des vogueurs.

Continuer la lecture de Journée « Danse avec les genres » : le voguing, autour de Paris is Burning

Journée d’étude « Genre, sciences naturelles et médecine »

Le 30 avril 2014 a eu lieu à l’ENS de Lyon la première journée d’étude organisée par GenERe. Elle a été précédée, le 28 avril, par une conférence du médecin Martin Winckler, dont les vidéos sont désormais en ligne. On trouvera ici un compte-rendu de la journée d’étude.

Continuer la lecture de Journée d’étude « Genre, sciences naturelles et médecine »

Comment peut-on être auteure ?

Séance Genre et Littérature

Le 13 mai 2014, ENS de Lyon

L’objectif de cet exposé introductif est de suggérer quelques pistes pour montrer comment le genre peut être une « catégorie utile d’analyse » (selon l’expression de Joan Scott1) pour la littérature (construction du canon, hiérarchie des œuvres et des genres, définition de la valeur littéraire…). Il ne prétend pas présenter une recherche originale mais se propose comme une synthèse problématisée qui s’appuie en très grande partie sur les travaux fondateurs de Christine Planté (La petite sœur de Balzac), Martine Reid (Des femmes en littérature), Andrea del Lungo et Brigitte Louichon (directeur et directrice des ouvrages collectifs La Littérature en bas-bleus, Tomes I et II).

Etre auteur, selon les dictionnaires, c’est être au fondement d’un acte ou d’une œuvre, être à l’initiative d’un projet, mais aussi répondre d’une œuvre, assumer une responsabilité et une autorité. En somme, c’est occuper la position de sujet, position précisément refusée aux femmes.

Continuer la lecture de Comment peut-on être auteure ?